jeudi, mars 30, 2006

Retour à la réalité 2.0

C'est ainsi qu'aurait pu s'intituler en français ce très bon article, critique sur le web 2.0 d'un bloggeur anglophone. Voila quelques idées de ce billet repris en français.

Il est important de sortir de notre bulle, et de se rendre compte, que le web 2.0 n'est encore qu'un phénomène marginal, et parfois marketing. Ainsi MySpace.com , (équivalent de Skyblog, en version américaine, et un peu moins primitive), est le site catégorisé comme web 2.0 qui recueille le plus de visiteurs, alors que c'est sans doute l'un des moins orientés web 2.0 . Le design étant chargé, et la navigation peu ergonomique, l'ajax dur à trouver.

En outre, l'audience, des sites web 2.0 est en dents de scie. Il se produit, le jour du lancement, un très fort afflux d'audience, l'effet TechCrunch, du au Buzz, autour de ce site, puis le traffic, rechute généralement, très fortement, mais peu connaitre quelques remontés, dues à de nouveaux buzz, plus petit, sur des fonctions ajoutées, ou des ajouts de nouvelles fonctionnalités. Néanmoins certains sites échappent à ce phénomène, comme NetVibes, qui a su maintenir une croissance constante, de ces visiteurs.
Phase de pic, et de rechute pour 30boxes.com

En outre lorsque vous parlez, au gens de la vraie, vie, pas ceux d'internet ceux de la rue, il ne connaissent vraisemblablement pas le web 2.0. Lorsque vous leur parlez Mail, et que vous pensez Gmail, ils vous répondront HotMail, (néanmoins, Microsoft, prévoit de sortir une nouvel version d'Hotmail, plus 'web 2.0', et de plus en plus de personnes passent à Gmail.) Mais lorsque vous leur parlez recherche d'images, et que vous pensez Flickr, ils vous répondront en grande majorité Google Image Search.

En outre, si l'on compare, l'audience, des sites, ceux du web 1.0 (Cnet) avec ceux du web 2.0 (Engadget, Boingboing, Techcrunch and Lifehacker) on voit que Cnet (en cyan) est très largement au dessus du lot.

Néanmoins comme toute technologie, le web 2.0 va mettre du temps à se répendre, la croissance, est très forte, au début, mais sur un nombre d'utilisateurs relativement restreints. Mais comme toute évolution, les gens vont s'adapter, et se tournée peu à peu vers le web 2.0. Avant on utilisait, le compte mail de son Fournisseur d'Accès, puis on s'est mis à utiliser, Hotmail, et de plus en plus de gens se tournent vers Gmail.

Beaucoup de personnes vont donc voir un interêt dans l'utilisation, de ces nouvelles technologies. Néanmoins, d'autres personnes, comme lors de toute évolution, resteront derrière, par préférence, pour les anciens sites, ou bien, parcequ'ils estiment, que le web 2.0 ne leur apportera rien de bien utile au final, et que les services proposés, peuvent parfois être simplement remplacés par d'autres plus simples. En outre la question du stockage de données personelles, pourra peser dans la balance.

8 commentaires:

JB Boisseau a dit…

Parler de mySpace comme un service peu "web 2.0" du fait de son ergonomie, c'est oublier son aspect social très fort.
Oui, il reste quelques irréductibles qui pensent que le web 2.0 n'est qu'un buzz et qui font preuve d'une mauvaise foi affligeante : il suffit de regarder la croissance des principaux services web 2.0 (les blogs, les digg-like, les communautés, les pages d'accueil type netvibes, les applications riches) pour en prendre conscience...

Benoit a dit…

le web2.0 c'est le web de la participation, et en ce sens myspace est un des sites les plus web2.0 qui soit vu la quantité phénoménale de contenu apporté par ses dizaines de millions de membres. Le web2.0 donne le pouvoir aux utilisateurs, enrichit leurs possibilités sociales et de loisirs à la manière du site que nous avons lancé www.widiwici.com, réseau social sport et loisirs.

Anonyme a dit…

il y a trop, de virgules, dans ce billet...

Unleaded a dit…

Pour ce qui est de MySpace, c'est un service certes collaboratifs, ou de nombreuses personnes échangent, mais il y a peu d'Ajax, et l'egonomie, n'est vraiment pas au rendez vous, la majorité des espace, ressemble à quelque chose comme ca : http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewProfile&friendID=66982600

C'est peut être un web 2.0, mais surement l'un qui réprésente le moins bien, les sites web 2.0.

Pour les virgules, c'est noté, j'essayerai de mieux doser ma ponctuations la prochaine fois.

Quant à WidiWici, j'ai appris récemment que cette société était à Lyon, et j'essayerai de faire un article dessus.

Merci à tous pour vos commentaires.

jarvik a dit…

Salutaire cette réflexion.
Comme quoi tout est une question de temps. Les gens qui font le web 2.0 sont de le speed de l'innovation, mais le temps que le grand public absorbe le concept, ils seront partis dans le web 3.8

Benoit a dit…

J'attends avec impatience ton article sur widiwici ;)

Anonyme a dit…

Depuis plusieurs mois on n'arrete plus d'entendre parler de de "WEB 2.0"; mais honnetement, j'ai beau passer de nombreuses heures par jour, derriere mon ecran, je ne trouve pas que ce soit "une revolution". Je pense plutôt que c'est une "mode" et que donc ce phénomène va s'essoufler. De plus, les techniques utilisés (AJAX, RSS...) n'ont rien de revolutionnaires en 2006 puisqu'elles existent depuis déjà un bon boût de temps. En revanche je suis d'accord pour dire qu'il y a "une tendance" qui s'orriente vers une "democratisation du web" notament via des blogs comme celui-ci. En résumé, mon opinion est que le Web 2.0 n'apporte rien, si ce n'est un contenu plus interactif et un droit à la parole sur internet accessible au commun des mortels...tout simplement une évolution logique du web. Pas besoin d'en faire tout un plât :p
PS: Si je comprend bien je doiS être ringard parce que personnelement j'utilise toujours l'adresse email de mon fai avec outlook express, et j'en suis tout à fait satisfait...Je serais curieux de connaître les avantages à retirer d'un service comme Gmail..

Unleaded a dit…

C'est une évolution logique, mais il y a peu de choses de semblables entre le web d'il ya 3 ans et le web d'aujourd'hui. Les utilisateurs sont de plus en plus actif, et construisent de plus en plus le contenu. C'est ca le web 2.0, et pour cela il y a besoin de nouvelles techno plus efficaces.

Quant à Gmail, tu as beaucoup plus de stockage, une interface plus sympa, une édition avancée de tes mails, ca t'enregistre les chats, tu peux appliquer des labes, faire des recherches facilements dans ta boite email.